Les bulles « sucrées », c’est à dire les vins effervescents au dosage appuyé sont généralement négligés par les professionnels de la restauration. Il suffit de consulter leur carte des vins pour s’en rendre compte. Toutefois, ils sont très populaires auprès des consommateurs, notamment ceux à base de muscat, cépage attractif grâce à des arômes facilement détectables comme ceux d’abricot, de pêche, de litchi, de rose ou de fleur d’oranger. Il suffit de consulter les chiffres de vente de ces effervescents pour s’en rendre compte, aussi. Généralement issu de la méthode Martinotti / Charmat (seconde fermentation en cuve close), ils sont de plus, peu dispendieux, même lorsqu’ils sont issus d’une appellation stricte et précise. Suite à un webinaire particulièrement suivi début décembre, je vous présente ici les 6 muscats effervescents qui ont été commentés et dégustés, tous abordables et disponibles en SAQ.

Esmeralda Brut – Muscat 100% – M. Torrès – Espagne – 19,95 $ – Agence Vins Philippe Dandurand

Le seul muscat Brut (c’est-à-dire moins de 12 gr de sucre) disponible au Québec.
Il permet de découvrir la typicité aromatique du cépage sans la sucrosité qui l’exacerbe.
Florale au nez (rose fânée), cette cuvée est une vraie salade de pêches qui tourne en bouche, tout en délicatesse. L’effervescence apporte la fraîcheur attendue et persistante, elle signe un mousseux vraiment réussi qu’on prendra en apéritif avec quelques légumes coupés et leur trempette ou dans un brunch dominical avec vos mets préférés.

Clairette de Die – Impérial – Jaillance – France – 18,95 $ – Agence Vins Philippe Dandurand.

Cette appellation est parmi les plus anciennes d’Europe et son vin était déjà élaboré par les Gallo-romains ! Était-il déjà effervescent ? Les témoignages ne le précisent pas…
Autour de 70 grammes de sucre, ces bulles où le muscat domine largement l’assemblage avec le cépage clairette, est un voyage dans un panier de fruits jaunes provençaux ! Die étant un village de la Drôme, la correspondance aromatique est presque logique…
L’effervescence est nouée, la consistance reste aérienne, donc fraîche, elle permet une dégustation en apéritif avec chips, craquelins au choix et saucissons secs.

Petalo – Il Vino dell’Amore – A. Bottega – Italie – 14,90 $ – Agence Noble Sélection

On passe la barre des 90 grammes de sucre et pourtant, le muscat reste floral (rose), très charmeur.
Quelques notes de mandarines se laissent saisir aussi, la texture du vin ne colle pas, la densité est contrôlée, l’effervescence est remarquablement conduite et le fait d’être à 6 degrés d’alcool donne l’impression d’un jus frais de raisins.
On déguste un excellent mousseux de muscat qui n’alourdira pas le partage avec un dessert au chocolat noir ou une tarte amandine.

Asti Spumante – Martini – Italie – 14,45 $ – Agence Bacardi Canada

Autour de 90 grammes de sucre, cet Asti DOCG réunit à lui seul la palette aromatique de base du muscat, dans un crescendo « scolaire » : rose, litchi, pêche, abricot et miel.
Riches sans être lourdes, ces bulles véhiculent parfaitement l’identité du cépage avec une fine amertume permettant un accord heureux avec une mousse de foie de volaille sur craquelins.
Les cartes des vins des restaurants boudent plutôt la marque Martini pour son Asti, pourtant locomotive de l’appellation, plus populaire sans doute pour ses vermouths.
En s’écartant de ce snobisme et en testant plusieurs Asti DOCG « à l’aveugle », je témoigne ici que de nombreux dégustateurs ont été surpris de placer ce mousseux parmi leurs préférés, confirmant que nous sommes tous conditionnés par la vue d’une étiquette d’un vin, avant sa consommation…

Castello dell Poggio – Moscato d’Asti DOCG – Zonin – Italie – 16,95 $ – Agence Mosaiq Vins et Spiritueux

Plus de 120 grammes de sucre pour soutenir les arômes typiques du muscat piémontais, d’autant plus exacerbés dans cette cuvée que le degré d’alcool est particulièrement faible : 5 degrés !
Le premier verre vous comblera, le second vous transportera !
Rose, pastèque, pêche, zestes, miel, voire un peu de cannelle, vous reconnaîtrez aisément tous ces parfums qui gagneront vos narines, avant de séduire vos papilles qui les partageront avec une pâte persillée (fromage bleu) comme le Bonnet Bleu de la fromagerie Montebello ou avec quelques orangettes au chocolat noir.

Bera – Moscato d’Asti DOCG – Canelli – Italie – 23,90 $ – Agence Sélection Rézin

Est-ce le fait d’être certifié biologique depuis 20 ans ou d’être issu du village historique de l’appellation, canelli, qui fait de ce muscat effervescent un vin sortant du lot grâce à ces petits plus aromatiques et gustatifs : jasmin, abricots secs, melon, fine amertume rappelant la vinosité initiale, comportement frizzante subtil et pourtant persistant, sucrosité intégrée alors qu’elle culmine à 130 grammes ?
Je n’ai pas de réponses précises, toutefois les papilles sont comblées, c’est bien là l’essentiel.
Quant à la suggestion d’un accord gourmand, Bera rime avec foie gras, si vous voyez ce que je veux dire…

Leave A Comment

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici