La champagne a expédié pour 4,71 milliards d’euros de bouteilles en 2016, vient d’annoncer l’interprofession champenoise. Un chiffre honorable qui cache toutefois de sérieuses inquiétudes…

"Le chiffre d’affaires 2016 constitue la seconde année record (4,71 milliards d’euros) après celui réalisé en 2015 (4,74 milliards d’euros)", a déclaré le Comité Champagne, l’organe institutionnel de l’interprofession, dans un communiqué.

En valeur, "de nombreux pays confirment leur statut de relais de croissance, sur plusieurs continents : l’Amérique (+9,4% au Canada, +12% au Mexique), l’Afrique (+15,1% en Afrique du Sud), Océanie (+25,4% en Nouvelle-Zélande) ou l’Asie (+14,2% en Corée du Sud)"

En 2016, environ 306 millions de bouteilles ont été expédiées dans le monde, soit une baisse en volume de 2,1% par rapport à 2015. Plus de la moitié (près de 158 millions) des expéditions concernait la France.

"Les consommateurs se tournent vers des cuvées toujours plus rares et plus prestigieuses", selon le Comité Champagne qui s’appuie désormais sur la valorisation de la région inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.
 
Le champagne poursuit sa croissance aux Etats-Unis (+6,3% en volume, +4,9% en valeur), toujours première destination avec plus de 21,8 millions de cols expédiés.
 
Dans l’Union européenne, la croissance des ventes s’est confirmée avec une hausse de 4,9% en Allemagne, 4,3% en Italie et 2,2% en Espagne.

À l’inverse, les expéditions ont chuté au Brésil : moins 21,9% en un an ! 
Comme au Portugal : -16,5% ! 

Le plus inquiétant par ailleurs est le chiffre du Royaume-Uni : – 8,7% ! Toujours au deuxième rang mondial pour l’export de champagne, le Royaume-Uni est sans aucun doute le marché le plus suivi actuellement par les instances officielles champenoises, ainsi que les maisons et les récoltants, suite au Brexit.

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici