Louis Roche est une marque qui distribue plusieurs appellations françaises au Québec depuis plus de 20 ans. Parmi elles, la Loire et la Bourgogne ont toujours offert des vins de qualité constante. 12 crémants de Bourgogne sont actuellement disponibles en SAQ. Comme pour le champagne, il y a des noms et des étiquettes qui influencent tous les dégustateurs… Et, soyons sincère, Louis Roche est rarement celle qui impressionne le plus. Pourtant, dans une récente dégustation "à l’aveugle" de ces 12 effervescents, le crémant Louis Roche est monté sur le podium, au grand étonnement des sommeliers dégustateurs…

Une quarantaine de vignerons vendent leurs raisins à la coopérative de Viré, créée juste avant la crise de 1929. Les vins du Mâconnais dominent les appellations élaborées par cette dernière. 
Le crémant dégusté est un blanc de blancs où domine le chardonnay. La fraîcheur du fruité est la principale signature de cet effervescent qui offre surtout des arômes de poires et de pommes, puis une touche de zeste d’agrumes en finale de dégustation.
Le temps sur lattes ne semble pas avoir dépassé outre mesure le minimum de la législation (9 mois), on n’a pas cherché à l’habiller d’une texture grasse avec des notes d’évolution. 
On a préféré s’orienter vers la pureté, la légèreté…
C’est un crémant qui reste droit, rafraichissant, propre dans les saveurs et simple dans le comportement dont l’équilibre, de l’attaque à la finale, est la première qualité.
Un excellent apéritif particulièrement accessible.

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici