Peu connu, le Blanc de Blancs millésimé de L. Roederer est assez rare sur le marché. C’est un champagne de luxe, un grand vin blanc qu’on choisit pour le repas comme on choisirait un grand Bourgogne blanc pour accompagner un plat de poisson fin, délicatement cuisiné. Sauf qu’ici, le grand vin blanc a des bulles, des bulles créées à la perfection.


Commentaire de la cuvée Blanc de Blancs 2009 – Brut:

Surtout, surtout, dégustez ce vin environ 5 minutes après l’avoir versé dans le verre (pas une flûte!). Il va s’exprimer tout seul: craie, fenouil, silex, mie de pain, pain au lait et finalement pain, très délicatement grillé (davantage croûte de baguette). On est proche d’un Chablis Grand Cru non boisé de quelques années. 
La chair est grasse en bouche, les contours s’accrochent sans agresser, la densité est immense, la finale est déjà longue. C’est une vinosité saline entremêlée au soleil champenois. 
Simplement immense! 

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici