Dans les années 1960, Omer Delmas cultivait 3 hectares de vignes qu’il avait héritées de son père. Il transféra sa terre à son fils Bernard Delmas, cuisinier de formation, qui depuis les années 1980 a fait du domaine familial, converti à l’agriculture biologique, l’un des meilleurs et des plus représentatifs de la région limouxine. La surface a depuis décuplé, permettant une production moyenne annuelle de 170 000 bouteilles.

Commentaire de la cuvée des Sacres – Brut – Crémant de Limoux

 

Tout apparaît blond et
léger dans cette cuvée : le nez charmeur de poires, de céréales et de
baguettes, l’effervescence aérienne dans le comportement, malgré des bulles
bien nouées et persistantes et un style plus féminin que les autres vins de la
maison. 
C’est un crémant à la fois ferme et pur, désorientant dans les arômes
multiples qui bougent tout au long delà dégustation, allant de la bergamote au
poivre blanc en passant par le fenouil. Un ensemble finalement désaltérant que
je préconise à l’apéritif.

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici