Egalement propriétaire de 10 hectares de vignes dans les appellations Pomerol et Saint-Emilion Grand Cru, Pierre-Etienne, Jean-David et Silvain Garzaro gèrent les 70 hectares du Château du Prieur, situé à Baron dans l’Entre-Deux-Mers, autrefois dépendance de l’Abbaye de La Sauve.

Commentaire du Crémant de Bordeaux Château du Prieur – Brut :

Le nez rappelle les arômes des vins blancs tranquilles locaux, on va de la pomme verte jusqu’à quelques accents d’acacia à l’aération en passant par des notes de fruits blanc acidulés (citron, clémentines). 
Les mêmes saveurs sont perçues en bouche au sein d’une effervescence bien conduite, soigneusement élaborée, car fine et soyeuse. 
Bref, jusque là, c’est un bon crémant de Bordeaux qui ne se démarque pas.
Toutefois, c’est la petite touche poivrée en parfaite harmonie avec la nervosité de l’ensemble qui lui permet de se distinguer.
Juste assez dosé, c’est-à-dire très sec, il entre parmi les excellentes bulles d’Aquitaine qui font honneur à l’appellation Crémant de Bordeaux, si méconnue.
Le recommander sur un plateau d’huîtres locales est trop facile, je suggère donc l’idée "plus canadienne" d’un achigan grillé en papillote avec citron confit. Les lacs ont entamé leur fonte, amis pêcheurs, les jours heureux reviennent…

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici