Cette exploitation aura 60 ans en 2018, elle est administrée par Daniele Piccinin, le fils du fondateur qui, avec Diana sa femme et ses enfants ont obtenu la certification Biologique ICEA pour l’ensemble du domaine.

La robe est d’une transparence étonnante, à peine jaunie; plus ivoire que chair dans les reflets. Cette délicatesse se retrouve au nez et en bouche autour d’accents floraux et de fruits blancs (pêches, pommes) au sein d’une texture suave, illustrée par des bulles menues et paquetées. Et fait, tout est blanc, tout est pur, sauf le dosage qui vient soutenir le fruité vinique. 
Un prosecco d’une belle simplicité, sans amer et très frais, taillé pour l’apéritif.

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici