Un Blanc de Blancs 2007 qui sera exceptionnel vers 2022…

Au sein du groupe
allemand Henkell & Söhnlein depuis l’entrée dans le 3ième
millénaire, cette maison, fondée en 1864, est aussi reconnue pour
ses mousseux de la Loire (Gratien & Meyer). Experte en matière
d’effervescence, elle offre une constance de qualité remarquable, quelles que
soient les cuvées. 
Peut-être est-ce dû à 4 générations de la même famille qui y officie en
tant que chef de cave, la famille Jaeger.
Respectée et discrète, la maison Alfred Gratien reste méconnue du grand public; tant mieux pour les amateurs…
 

Lieu : 30, rue Maurice
Cerveaux – BP 3  
51201 Épernay

  Téléphone : 03 26 54
38 20
 
  

 

Le Blanc de Blancs chez Alfred
Gratien est relativement récent puisque lancé en 2005 avec le millésime 2001
(même si le père de Nicolas Jaeger, autrefois chef de cave, en avait
officieusement élaborés : la "Centenary cuvée" commandée le Wine Society de
Londres).  
Le nez est d’un charme
exquis, on entre littéralement dans une pâtisserie où tout est frais et
subtilement beurré. Dès l’attaque en bouche, on a toutefois une tension
minérale, un tranchant qui n’agresse pas et qui soutient même le fruité blanc
et croquant. Le souvenir aromatique de certains Chablis Grand Cru se présente… La texture est satinée, les bulles sont des perles qui glissent interminablement, on ne peut qu’être séduit. Une entrée iodée sera la compagne idéale actuellement, mais je
préconise l’attente de plusieurs années pour l’amateur averti de grand Blanc de
Blancs.

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici