À l’occasion de l’arrivée sur le marché des homards en même temps que la fête des mères au Québec, voici 6 flacons de bulles disponibles en SAQ – pour toutes les bourses – qui s’harmoniseront adéquatement au crustacé décapode, selon la recette préconisée.

Départ imminent pour l’Espagne, la France et bien entendu le Québec !

Tète Nat’ – Les parcelles – Pétillant Naturel – Bio – France – 21,55 $ – Code SAQ : 13863770

Ils sont tendance, mais ils ne font pas toujours l’unanimité, les « pet’nat » sont sur la bouche de bien des amateurs et celui-ci devrait séduire la vôtre ! Et pourquoi pas avec le homard de saison… On est dans le sud-ouest de la France côté cépages (sémillon, len de l’el et mauzac) et c’est justement cet assemblage qui apporte un fruité de pomme verte et un caractère général très floral, particulièrement séduisant. La texture est forcément soyeuse et riche (c’est une méthode ancestrale), ce qui ne veut pas dire sucrée bien au contraire; et l’essayer, c’est l’adopter !

Cava – La Vida al Camp – Brut 2017 – Espagne – 24,50 $ – Code SAQ :  12693895

Agrumes variés et touche de pain blond grillé sont au rendez-vous des arômes que vous percevrez facilement à la dégustation de ce cava bio qui joue judicieusement la carte du dosage parfait : pas trop incisif à l’attaque et juste assez rond en bouche. Abordable pour permettre sa dégustation avec un homard qu’on pourra légèrement griller en phase finale de cuisson.

L’effervescent 2019 – La cuvée des 100 ans de la SAQ – Domaine Bergeville – Québec – 27,85 $ – Code SAQ : 13374562

Élaboré avec du frontenac blanc, du frontenac gris, du vidal et du seyval de tous les horizons viticoles de la province par le domaine Bergeville, passé maître en matière de conception effervescente, ce mousseux qui souligne le siècle d’existence du monopole Québécois est réussi parce que soigné : la vivacité flirte avec celle des pommes, le fruité s’approche de celui des pamplemousses et le travail en cave est allé chercher un peu de levure de boulanger et de pain de mie qu’on décèle en finale de dégustation. Juste assez percutant pour ajouter du citron dans la dégustation de votre homard.

Champagne Pascal Doquet – Horizon – Blanc de Blancs Brut – 59,75 $ – Code SAQ : 11528056

Très subtilement torréfiée au nez, cette cuvée rappelle le café au lait pour se montrer plus classique à l’aération à travers des notes de talc et de céréales de petit déjeuner. Crémeux en bouche grâce à des bulles serrées et denses, la fraîcheur enveloppe la texture du vin tout au long de la dégustation. Un vin élégamment parfumé, à la fois sobre et imposant dans le comportement qui appelle un beurre blanc fondu légèrement salé avec votre homard…

Champagne Collet – Esprit Couture – Brut – 99,75 $ – code SAQ : 13452989

C’est une cuvée d’assemblage, un Brut Sans Année de prestige qu’on a désiré élégant et fin, plutôt que riche et oxydatif. Elle est parfois issue d’une seule récolte.

Une cuvée de ce niveau à ce prix en SAQ, c’est presque une aubaine ! Le fruité est plus blanc que roux (poire chaude, coing, citron confit), l’acidité entoure davantage l’effervescence onctueuse plutôt qu’elle ne la traverse; la finale est délicate, juste assez pointue pour offrir cet excellent champagne sur un homard avec une mayonnaise très subtilement truffée (sel truffé plutôt que huile).

Champagne Deutz – Amour de Deutz 2009 – 255,75 $ – Code SAQ : 14198855

Année plutôt solaire comme beaucoup de millésimes en 9 en Champagne, ce qui permet à la cuvée Amour de Deutz d’être déjà délicieusement ronde actuellement. Les inconditionnels sauront la glisser en cave encore quelques années, car l’enveloppe acidulée du vin le permet et les impatients, l’ouvriront pour leur maman, aussi élégante que cette cuvée… Crémeux dans le comportement, ce champagne se présente sur des accents de biscuits citronnés pour glisser vers ceux de riz au lait et finir la course de charme vers ceux d’un délicat Paris-Brest. Si le homard est de mise, on lui ajoutera une sauce à la crème fraîche, dans le style thermidor, peu iodée. Je sais, ça donne faim. Gâtez-vous !

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici