La vague du bordeaux bashing semble enfin s’être abattue sur la plage de l’oubli… Tant mieux, car elle a atteint un sommet de contemption sur lequel quelques surfeurs du vin se sont piètrement amusés. La dernière décennie a été délicate pour certains girondins, la prochaine devrait leur être plus profitable. La cave coopérative de Rauzan regroupe aujourd’hui 400 viticulteurs et une soixantaine de châteaux, elle produit du Bordeaux, du Bordeaux-Supérieur, du Bordeaux blanc et du moelleux, de l’Entre-deux-mers, du rosé, du Clairet et du Crémant. Grâce à cette diversité, le vin Bio devient possible en volume suffisamment conséquent pour notre marché. Profitons-en !

Commentaire de l’Esprit Nature 2028 par Rauzan / Bio :
Avec 80 % de merlot, on s’attend à de la rondeur et on la trouve. 
Elle est même soyeuse et dispose ce vin à une preste consommation.
Pas de vin à mettre en cave ici, juste un rouge facile d’accès au porte-monnaie comme aux papilles pour apprécier le goût du bordeaux bien fait, sans boisé, au fruité rouge frais avec la légère touche qui "poivronne" en finale, histoire de rappeler qu’il y a aussi du cabernet sauvignon dans son élaboration.
Simple et beau, parfaitement bio, on dit bravo.

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici