Même si la commune de Seyssel élabore du vin depuis le Moyen Âge, il a fallu attendre le début du XXe siècle pour qu’on y élabore du vin mousseux. L’AOC Seyssel est née par décret le 11 février 1942. Le vignoble de Seyssel est situé au nord de la ville de Chambéry et à l’ouest de la ville d’Annecy. Il s’étend principalement sur la commune de Corbonod dans l’Ain et sur les communes de Seyssel dans l’Ain; Seyssel étant en Haute-Savoie. Les deux communes sont séparées par le Rhône. De la petite centaine d’hectares de l’appellation Seyssel, autour de 20 hectares sont consacrés à l’élaboration de vin mousseux d’appellation Seyssel. Si un seul cépage est autorisé pour l’élaboration du Seyssel tranquille (la roussette nommée aussi altesse), les vins ayant droit à l’appellation contrôlée Seyssel mousseux pourront provenir des cépages molette et bon blanc (chasselas ou fendant). Ils doivent cependant toujours contenir une proportion minimum de 10 % du cépage roussette. Le Seyssel mousseux est toujours élaboré par seconde fermentation en bouteille (méthode traditionnelle).

Commentaire de la cuvée Royal 2012 Brut – Seyssel :

Discret au nez, on perçoit toutefois des notes très nettes de tarte au citron de type keylime dont les accents zestés rafraichissent les papilles dès la première gorgée. 
L’effervescence présente des bulles abondantes, elle est plus aérienne que riche, répondant ainsi au caractère vivifiant des arômes d’agrumes.
Aucun rancio d’évolution, les notes pâtissières étant assez discrètes. 
C’est un mousseux bien élaboré à découvrir pour son cépage très rare dans l’univers des bulles, de plus en plus populaires dans le monde viticole.
À déguster à l’apéritif avec quelques dés de cheddar jeune ou en sortie de table avec un fromage de chèvre de type crottin. Les inconditionnels de la fondue au fromage et des bulles ont ici, aussi, le vin adéquat !

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici