Dans une dégustation à l’aveugle de vins effervescents du monde entier qu’on m’a proposés cette année en Italie, j’ai été très heureux d’apprendre que l’un des vins que je pensais d’origine auboise – donc un champagne du sud – était en fait un franciacorta. Une erreur qui me conforta dans le fait que je considère depuis des années que cette appellation lombarde est la plus proche, par les saveurs et le comportement, du lointain voisin marnais. Une erreur qui me rendit d’autant plus heureux qu’on m’annonça que ces bulles arrivaient, en 2017, sur le marché du Québec. Précipitez-vous !

On peut cliquer ici pour mieux connaître l’Appellation Franciacorta…

Commentaire de la cuvée Satèn Brut de Ricci Curbastro :

Tout est blond dans cette cuvée. De la robe aux parfums qui rappellent les fruits printaniers jaunes, la croûte d’une baguette fraîche et ce soupçon de malt après quelques minutes d’aération dans le verre. 
L’effervescence soignée et crémeuse transporte les mêmes saveurs en bouche, enveloppée d’une fraîcheur typique de la catégorie Satèn. Aucun rancio d’évolution en vue ici, cette cuvée est encore jeune, elle devrait s’étirer en cave jusque 2022, si vous êtes patient. 
Ne la manquez pas, elle est au Québec depuis peu en modeste quantité.
C’est un franciacorta davantage tourné vers l’acidité des fruits jaunes que celle d’éléments salins, ce qui permet une association multiple à table, depuis les huîtres jusqu’à la viande blanche, cuite par ailleurs, en papillote plutôt que grillée. 
Je vous laisse puiser dans vos recettes personnelles…

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici