Le domaine de Nival est parmi les derniers nés dans le petit monde viticulturel (j’aime ce néologisme) du Québec. Son petit côté Suisse dans le choix des cépages travaillés lui promet un avenir heureux. Les blancs et les rouges tranquilles sont soignés, rien n’est excessif dans leur élaboration. On n’abuse ni de l’extraction, ni de la chaptalisation, ni de l’élevage sous bois. Et pour commencer dans la bulle, on a "vidalisé en mode monacal".


Commentaire de la cuvée Ces petits imprévus 2016 – Méthode ancestrale :

100 % vidal élaboré en méthode ancestrale (Pet Nat) qui fleure bon la pomme et le miel au sein d’une texture juste assez caressante, juste assez effervescente (sans doute autour de 2 atmosphères) pour le prendre le temps d’un apéritif avec quelques dés de cheddar. 
Bref, la méthode est ici maîtrisée et l’on n’a pas cherché à corriger les notes de ferments par un sucre excessif, le vin reste frais et son faible degrés d’alcool permet un second verre !! Bravo aux vignerons.

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici