Une cinquantaine de vins blancs et rouges de l’appellation espagnole Rioja était offerte en dégustation par l’AQAVBS à la presse spécialisée, en cette Saint-Valentin enneigée. Dégustés "à l’aveugle", il y en a eu pour tous les goûts et tous les porte-feuilles, voici mes favoris.

Quelques constats au cours de cette dégustation :

Blancs comme rouges, les vins présentent une certaine uniformité de comportement et de saveurs, permettant en quelque sorte le dépistage d’un style Rioja. 
Les vins présentent un boisé plus sobre qu’il y a une décennie, même si cette signature imprime encore certaines marques. 
Le sucre résiduel est souvent marqué sur les Crianza, voire les Reserva.
Les tarifs appliqués en lien avec la qualité globale place l’appellation Rioja parmi les meilleurs rapport qualité/prix sur notre marché.

2 blancs retenus:

Vina Ijalba – Genoli 2015 – 14,40 $ – Agence Charton Hobbs
Vivacité et longueur.
Un vin à la texture ronde, aux arômes d’agrumes acidulés, à la finale nerveuse.  Belle et surprenante tension générale pour un blanc espagnol dont les huîtres seront d’agréables maîtresses…

Artevino – Izadi blanco 2015 – 23,05 $ – Agence Trialto/ Réserve et Selection
Fraîcheur et rondeur.
Gras dans le comportement, fruité blanc un peu exotique qui perdure en bouche, finale citronnée. Un carpaccio de pétoncles, ça vous dit ?

8 rouges retenus :

Bodegas Lan – Crianza 2012 – 17,75 $ – Agence Univins et Spiritueux
Original et droit.
Une fraîche vinosité parcourt toute la dégustation de ce rouge peu puissant aux tanins fondants et au fruité rouge légèrement mentholé. À boire, par exemple, sur un pizza maison.

Bodega Palacios Remondo – La Montesa 2013 – 19,90 $ – Agence LCC Vins & Spiritueux
Soyeux et frais.
Le fruité rouge est couronné de notes poivrées qui accompagnent des tanins fins et longs. Un charmeur pour des pâtes à la putanesca.

Bodegas Palacio – Glorioso Reserva 2012 – 25,50 $ – Agence Importation Épicurienne
Équilibré et savoureux.
Malgré un soupçon édulcoré, la fraîcheur est présente à travers un fruité rouge et noir que le boisé d’élevage ne gomme pas. Une approche moderne pour des chipirons farçis à la viande de veau et aux poivrons grillés..

Bodegas Beronia – Reserva 2012 – 21,05 $ – Agence Univins et Spiritueux

Rond et classique.
Discret au nez, plus bavard en bouche grâce à un fruité rouge légèrement cuit en finale, ce Reserva à la finale épicée est dans sa phase d’évolution. Excellent aujourd’hui avec une jambalaya.

Izadi – Reserva 2011 – 20,50 $ – Agence Trialto / Réserve et Sélection
Équilibré et fin.
Certains le trouveront austère, je préfère dire délicat. Tout est dans la retenue: le fruité rouge juste assez mûr, le boisé maîtrisé, l’enveloppe finement acidulée. Un vin digeste qui donne envie d’en reprendre. Darne de thon cajun au menu.

Bodegas Palacio – Cosme Palacio Reserva 2010 – 28,70 $ – Agence Importation Épicurienne
Épicé et profond.
Boisé net tout au long de la dégustation, velouté et long dans le comportement, le style est convenu, ce Rioja plaît inévitablement et emballera vos invités avec, par exemple, des jarrets d’agneaux confits accompagnés d’une ratatouille.  

Compania Vinicola del Norte de Espana – Imperial Gran Reserva 2009 – 52,25 $ – Agence LBV International
Classicisme assumé.
Commercialiser un Gran Reserva avec autant de fraîcheur est une prouesse. Le nez de cèdre précise l’âge et l’évolution, mais le fruité encore pur, au sein d’une texture suave en bouche est remarquable. Un grand vin rouge particulièrement abordable qu’on pourra servir avec une volaille brune aux champignons.

Bodegas Beronia – Gran Reserva 2008 – 38,50 $ – Agence Univins et Spiritueux
Oui, oui, oui.
Il apparaît jeune dans le comportement et pourtant ce vin va avoir dix ans. Le fruité est propre, éclatant, "moderne" sans être sucré, velouté sans être accrocheur. Son enveloppe est encore acidulée, elle donne soif; on a envie d’en boire. Et lorsqu’on découvre le prix, on pense à une erreur. Ce Rioja est une aubaine, précipitez-vous. 

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici