Québécois d’origine, Patrick Piuze était sommelier à Montréal à la fin des années 1990. Je le sais parce que nous travaillions ensemble dans le même établissement. Et oui, en effet, on s’est bien marré ! Son rêve d’alors ? Faire du vin, créer sa propre marque. Dix ans plus tard, le Chablis P. Piuze était commercialisé et voilà qu’aujourd’hui, en 2016, il nous offre des bulles !! Kimmeridgiennes, donc Bourguignonnes, sans être sous l’appellation Crémant, elles sont bien à l’image de son élaborateur: vives, franches, simples et authentiques.

Commentaire du VMQ (Vin Mousseux de Qualité) Patrick Piuze – Non Dosé :

Le nez est net, frais, légèrement iodé, axé sur les agrumes jaunes, il faudra attendre un bon dix minutes avant de percevoir quelques accents grillés et blonds de pain au lait, voire de céréales de petit déjeuner. L’attaque en bouche est vive sans être mordante, elle confirme les notes de citron – légèrement confit – au sein d’une chair plus aérienne que suave, avec des bulles toutefois bien nouées. Là aussi, le quart d’heure d’aération est heureux, il révèle de discrets parfums pâtissiers, perdurant jusqu’à la finale pointue qui garde les papilles éveillées. 
Des bulles parfaitement construites avec juste assez de tension pour glisser quelques flacons dans la cave pour mieux apprécier d’ici trois quatre ans, ce Non Dosé Piuzé, qui sera couronné d’un délicat rancio de maturité.

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici