Bordeaux et ses bulles font parler d’elles depuis que M Juppé a décidé que le crémant local s’inviterait plus souvent que le champagne aux réceptions officielles de la ville. De bons augures pour l’appellation Crémant de Bordeaux, si méconnue que le consommateur doute encore qu’on fasse des bulles en Gironde. Bruno Mottet, propriétaire du domaine depuis 2013 compte bien rester un acteur sérieux de cette pétulance en offrant un flacon "muselé" appréciable.

Commentaire du Crémant de Bordeaux – Brut 2013 – Perle de Séguin


Nez très discret de muesli, bouche plus orientée sur la chair de pomme avec une petite amertume qui englobe le volume de l’effervescence crémeuse et perdurante. Peu complexe dans les arômes de fruits blancs, très agréable dans la texture, on déguste un crémant simple et bien construit, plus consistant que tendu et qui a assez de structure pour se loger sur une entrée charnue de pétoncles grillés, par exemple.

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici