Je ne reviens pas sur le départ en 2012 de cette maison de la DO Cava, il a déjà fait l’objet d’un article sur ce site que vous pouvez lire en cliquant sur le lien ci-dessous. La cuvée sélectionnée, issue du millésime 2007, fait partie des grands vins effervescents sur l’échiquier mondial des bulles.

Commentaire de la cuvée Manuel Raventos 2007 – Conca Del Riu Anoia – Raventos I Blanc – Espagne 

Nez expressif et toasté brun qui rappelle un champagne évolué, plus grillé qu’oxydatif, puis curieusement, après quelques instants dans le verre, c’est une minéralité terpénique très nette qui apparaît, une minéralité alors plus Catalane…
L’attaque en bouche est accrocheuse, axée également sur les hydrocarbures au niveau aromatique pour se faire plus fruitée (pomme chaude) après quelques instants. Le vin est ferme, les bulles forment une couverture soyeuse et heureuse qui habillent les papilles. 
La densité est présente, quelques amers aussi, c’est un effervescent plus complexe que charmeur, qui demande à être attendu quelques années ou qu’on peut dès aujourd’hui déguster avec, par exemple, une truite au beurre blanc citronné. 
Le tarif apparaît élevé, il est toutefois acceptable comparativement à certaines bulles de la Marne qui allègent le porte-feuille sans remplir les attentes du palais.

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici