Italiens de renom, Bourgognes, Espagnols, Bordelais, Californiens et quelques bulles sont au programme: une quarantaine de vins sélectionnés par la SAQ dont voici mes préférés. Il y en a très peu, car l’ensemble était étonnamment insatisfaisant.


Champagne Pascal Doquet – Horizon – Brut – Blanc de Blancs – 48,50 $ – code 11528046

Nez expressif qui rappelle la crème Chantilly, les céréales du matin, puis la levure de boulanger. L’effervescence est aérienne, les bulles plus éparses que nouées, c’est un champagne où le dosage m’apparaît sensible, au profil toutefois pointu, plus linéaire qu’imposant, qui porte finalement bien son nom. Il m’est apparu dans tous les cas plus équilibré et plus digeste que la plupart des vins effervescents proposés, d’où sa présence dans cette sélection.

Mercurey Vieilles Vignes 2011 – Domaine Brintet – 30 $ – code 873273 
Nez expressif, à la fois animal et épicé avec une note surprenante à l’aération, mais attirante de "purée de pommes de terre gratinée au four"!! Encore ferme à l’attaque en bouche, les tanins se montrent par ailleurs veloutés et développent une texture imprégnante d’où s’échappent des arômes plus classiques de noyaux de cerises. Un Bourgogne accessible dans les sens du terme qui devrait se faire plus soyeux vers 2018 et que les impatients apprécieront actuellement sur une viande de boeuf grillée servie saignante.

Le Serre Nuove dell’Ornellaia 2012 – Bolgheri – Italie – 60 $ – code 10223574
Comme souvent parmi les Toscans de renom, le Serre se démarque par son tarif de vente plus qu’honnête pour ce qu’il offre en bouche, comparativement aux Sassicaia, Tignanello ou autre Luce. Même si le fruité rouge est ici quelque peu effacé par l’enveloppe tanique, la fraîcheur est plus agréable et moins acidulée que sur les comparses mentionnés, plus renommés (pourtant issus de 2011). Moins édulcoré, voire plus austère qu’habituellement, ce Bolgheri n’entrera pas dans les annales, mais il est aujourd’hui assez élégant et rond pour séduire à table sur un osso buco à la Tasocane forcément.

Cabernet-Sauvignon 2012 – Caymus – 40 ème anniversaire – 79,50 $ – code 12434738
Même à l’aveugle, je l’ai reconnu par ses accents marqués d’eucalyptus au premier nez. Si vous aimez les vins colorés qu’on peut mâcher un peu, si vous aimez la puissance combinée au sucre et si les arômes fruités sont davantage confiturés que naturels, vous adorerez ce Cab! Presque caricatural, je lui est trouvé un certain charme, car il se montre finalement typé et le cabernet-sauvignon dévoile quand même quelques notes de poivrons rouges qui apportent la fraîcheur nécessaire dans un ensemble généreux, curieusement peu boisé, au profil édulcoré. Taillé pour les gourmands avec le T-Bone grillé absolument.

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici