Le vignoble Côte de Vaudreuil confirme son excellence avec le 2011 de son vin effervescent..

Serge Primi s’est lancé dans la viticulture en 2006 en reprenant une propriété qui disposait de vignes plantées en 2000. Le domaine s’est agrandi depuis. Sa surface plantée de 6 hectares présente autour de 20 000 pieds de cépages traditionnels québécois (Sabrevois, Frontenac, Sainte-Croix, Vandal-Cliche, etc…). 

Le premier mousseux commercialisé en 2012 (base millésime 2010) était issu d’un lent et savant travail de vinification qui avait assuré un réussite, au point d’être alors – selon moi – le meilleur mousseux québécois. La barre avait été placé haut, le millésime 2011 se devait d’être à la hauteur…

Lieu : 2692, route Harwood – Vaudreuil-Dorion J7V 8P2 
Téléphone : 450 424 1660 

Commentaire de la cuvée Lolou 2011 – Brut (dégusté en juillet 2014)

Le vin dégusté a été dégorgé un mois avant cette dégustation. La robe est particulièrement rougeoyante, toutefois translucide. Le premier nez est très frais, axé sur quelques notes de fraises, puis de cerises à l’aération. L’attaque en bouche est fruitée, peu marquée par les tanins, l’ensemble apparaît moins rustique, moins porté sur les fruits noirs cuits que sur le millésime 2010. 
L’effervescence est réussie, les bulles sont menues, perdurantes, compactes, elles habillent agréablement le palais, formant une belle onctuosité. Le travail sur lattes a été lent. 
Les amers sont présents, ils sont habillés par un dosage heureux et nécessaire. Après quelques minutes dans le verre, un côté floral (violette) se laisse saisir, le vin se fait plus "féminin", plus fin, moins vineux.
On est encore en phase de recherche de style, tout en étant sur la bonne voie. Je confirme donc que Lolou sera un classique parmi les bulles du Québec.
Une analogie architecturale ? Le millésime 2010 était gothique, le 2011 est roman.

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici