Cuvée Manuel Raventos Gran Reserva 2007, la mémoire de l’homme et du sol

Cuvée de prestige de la maison, élaborée avec du Xarel-lo et du Parellada, elle a séjourné sur pupitre plus de 6 années avant d’être dégorgée!

Dégustée
en mars 2014, le nez de ce mousseux Catalan était très pâtissier, axé sur des
arômes de frangipane, de fleurs d’acacia, de levure boulangère. Aucune note
d’hydrocarbure, souvent trop présente dans les mousseux de la région. On
s’attend à une texture riche et compacte en bouche, dotée des mêmes
parfums beurrés, mais c’est un volume aérien à l’enveloppe encore acidulée
(agrumes) qui nous capture les papilles. Une légère touche anisée est même encore présente en finale de dégustation. Un atout de jeunesse encore bien
présent donc, permettant à ce vin d’être glissé sur les clayettes jusque 2017,
au moins. 
Les impatients pourront le déguster dès aujourd’hui sur des quenelles
de brochet avec une sauce aux crevettes. 
Bon appétit!

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici