Crémant de Bourgogne – Brut Extra

Les Temps Perdus est le nom du domaine de Clotilde Davenne, établie à Chablis depuis 23 ans. Élaborant toutes les appellations de l’Auxerrois, elle offre un vin effervescent d’une rare pureté dans les arômes. 

Le terroir est ici davantage mis en avant que le travail de vinification, même si ce dernier est évidemment bien construit. En fait, si vous frottiez deux morceaux du fameux " Ostrea Virgula " ou " Exogyra Virgula" – ces sédiments calcaires riches en coquillages et notamment en petites huîtres qui ont la forme de virgule – en respirant l’odeur dégagée, pour ensuite analyser celle de ce crémant, vous auriez les mêmes arômes qui se conjuguent de plus en bouche par des flaveurs du même profil. 

C’est-à-dire que même au palais le terroir imprègne le fruité, l’acidité étant certes présente parce que c’est un vin blanc (les notes citriques sont perceptibles), mais elle est caressée par une astringence, une texture qui rappelle celle qu’on a lorsqu’on pose sa langue sur de la craie. 
C’est ce qu’on appelle dans le jargon des dégustateurs de vin la minéralité, terme depuis quelque temps galvaudé ou moqué et qui peut apparaître verbeux, voire  asémantique, que je trouve toutefois ici pertinent.

Les champenois n’aimeront pas la comparaison – trop employée – mais force est de constater que ce crémant peut facilement se comparer à des bulles de la Vallée de la Marne.

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici