La famille Raventos se retire de l’appellation Cava et dérange les autorités espagnoles du vin.

La famille Raventos a pris une décision importante en novembre 2012: "désormais, nos vins effervescents porteront l’appellation Conca del Riu Anoia" me confiait récemment Pepe Raventos. " On en parlait depuis des années, on avait prévenu la filière, on est arrivé à un point où il fallait respecter le mandat initial de mes aïeux".

Le millésime 2010 commercialisé cette année sous cette mention marque donc un tournant, pour ne pas dire une rupture avec l’industrie viticole catalane des bulles. 

Cette dénomination communale administrative n’est pas reconnue par les instances viniques espagnoles et européennes. La famille Raventos n’a donc pas le droit de commercialiser ses vins effervescents sous cette appellation de lieu, même si cette dernière a existé par le passé. 

La famille Raventos pourrait donc être poursuivie en justice par les instance légales actuelles du vin. 
Selon les règles établies, elle n’a que le droit de mentionner le code postal de la commune si elle ne mentionne plus le terme Cava. 

Emblématique de l’appellation Cava, le clan Raventos ne pouvait plus assumer la souplesse du cahier des charges du "Cava" qui, il est vrai, permet bien des pratiques contraires à l’esprit de terroir qu’une DOC est sensée valider.

Créateur du cava au début des années 1870, l’aïeul de Pepe Raventos, Josep Raventos Fatjo désirait alors que la Catalogne se distingue de la champagne et des vins ligériens – les principaux vins effervescents d’alors – par ses cépages locaux employés dans l’élaboration d’un mousseux. Toutefois, à cause des ravages du phylloxéra, il faudra attendre la fin de la Grande Guerre pour que le Xarel-lo (employé dès 1888 par le fils de Josep, Manuel Raventos Doménech), le macabéo (introduit dans les années 1920), puis le parallada deviennent le trio viticole du Cava.  
Le but était simple: créer un mousseux authentique, d’une origine précise, selon des critères exigeants.

En mentionnant désormais Conca del Riu Anoia sur ses étiquettes, Pepe Raventos lance un message aussi clair que celui de son aieul: créer une nouvelle appellation de vin effervescent plus rigoureuse que le Cava.

Si d’autres familles catalanes élaboratrices de "vrais" cavas suivent le mouvement, attendez-vous à la naissance d’une nouvelle appellation de bulles en Espagne, car les autorités ne pourront pas s’opposer à l’authenticité.

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici