Cabernet franc et chambourcin réunis pour un mousseux réussi !

Cuvée
Montée Champagne – Rosé 2011
 

Le
nez est discret, d’abord orienté sur quelques notes végétales pour rapidement
se montrer floral, puis fruité (fraise, baies). En bouche, l’effervescence est
très soignée, à la fois vive et endurante, elle construit une texture suave et
fondante que j’ai rarement goûtée dans la province du Québec. 

Le temps sur
lattes semble avoir été positivement long. L’équilibre est là entre l’attaque
bien fraîche, quoique dosée, et la finale où traîne une fine amertume qui ne
gêne pas la dégustation. 

Découvert « à l’aveugle », il m’a fait
penser à de bons Vouvray qu’on aurait colorés. Comme quoi, cela confirme ce que je répète
depuis des années pour le Québec viticole : son avenir est davantage dans
la bulle que dans le rouge. 
Renseignement pris, j’ai su que l’oenologue Richard Bastien était derrière ce vin; c’est donc une histoire encourageante de cause à effet!

Un petit « couac » ? Il serait
judicieux, voire légitime, d’abandonner la mention Méthode Champenoise sur l’étiquette de la
bouteille. Le domaine est certes sur la Montée Champagne, mais il n’est pas en
Champagne.

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici