Serge Primi s’est lancé dans la viticulture en 2006 en reprenant une propriété qui disposait de vignes plantées en 2000. Le domaine s’est agrandi depuis. Sa surface plantée de 6 hectares présente autour de 20 000 pieds de cépages traditionnels québécois (Sabrevois, Frontenac, Sainte-Croix, Vandal-Cliche, etc…). Les bulles sont à la mode, peu de vignerons québécois s’y sont lancés pour le moment, mais cela ne devrait pas durer longtemps. Dans tous les cas, la qualité de ce premier effervescent à Vaudreuil risque de donner des idées ailleurs…

Le frontenac et le sabrevoix sont ici équitablement assemblés pour offrir une robe rougeoyante intense aux reflets de couleur brique. 
L’attaque est immédiatement vineuse, le vin est sec, sa texture est satinée, construite par une effervescence réussie, aux bulles menues et liées, et étonnamment persistantes après plus de 20 minutes dans le verre. 
On perçoit des arômes de cerises et de pruneaux dans un bel équilibre entre le fruité et l’acidité, la finale est courte, très légèrement rustique. 
Pour une première ébauche, c’est un coup de maître ; ce mousseux est soigné et s’il est actuellement, selon moi, le meilleur vin effervescent du Québec viticole, j’espère qu’il restera dans le Top 5 de la province dans les années à venir.

Suivez-moi sur Facebook

C’est ici