La Seigneurie de Liret : des premières bulles étonnamment réussies.

24 jui. 2018 par Monsieur Bulles
Blanc et rosé de La seigneurie de Liret Jeune, La Seigneurie de Liret sur l'île d'Orléans au Québec profite du travail de deux décennies que les autres domaines viticoles locaux avaient entamé au niveau des vinifications pour vins effervescents. En somme, les écueils ont été évités : on a osé la vinifiera sans délaisser les hybrides, on a évité des acidités aigües, on s'est montré patient en laissant le vin presque 3 années sur lattes et on a dosé sans excès. La famille Demers n'est vigneronne que depuis 8 ans à peine et elle vient de lancer 2 mousseux qui, déjà, séduisent par leur qualité. Les voici présentés.
Mousse des vents - Brut Rosé - 29 $ au domaine et en épiceries fines

"Mousse des vents" est un mousseux rosé élaboré selon la méthode traditionnelle. Trois cépages du Québec sont assemblés : on y reconnaît les notes de miel du cépage frontenac blanc et le fruité jaune exotique, voire cuit, du vidal. Le baco noir est employé ici pour donner de la couleur. 
Digne d'être présenté dans des concours internationaux, ne serait-ce que pour y présenter un style Québécois aussi typé que soigné dans les saveurs, ce rosé effervescent joue davantage la carte de l'élégance que celle de l'affirmation. Les arômes de fraises sont légers, mais nets, et la fine amertume qui pointe en finale apporte une certaine mâche bienvenue.
Bref, pour un premier coup (millésime 2014), c'est une réussite et j'ai bien hâte de déguster les prochains lots puisque seul le temps est juge de la qualité chronique.

Nuage effervescent - Brut - 37 $ au domaine et en épiceries fines :

Européenne dans le style, la cuvée "Nuage effervescent" est un mousseux qu'on peut comparer à un crémant de Bourgogne, outre le tarif un tantinet excessif pour une cuvée qui doit prendre sa place sur le marché de plus en plus riche en bulles, et en bulles locales !
Reste un vin étonnamment savoureux qui présente les trois cépages champenois classiques, bien assemblés et surtout suffisamment élevés pour qu'on y perçoivent un caractère plus biscuité que fruité en bouche, ce qui n'est pas fréquent comparativement aux autres effervescents de la province. 
L'acidité rappelle celle du zeste de citron, elle apporte de la fraîcheur mordante qui, conjuguée à la vinosité construite par le temps sur lattes, procure beaucoup de plaisir en dégustation. 
Est-il dû aux cépages employés, est-il dû aux étapes de la vinification ? Là encore, le temps nous apportera de nouvelles pistes sur la durabilité du plaisir...
Ce Nuage Effervescent entre, en tous cas, cet été au Québec, parmi les meilleurs mousseux blanc de la province, voire du Canada.

Brut Blanc Nuage effervescent
Recherche d'articles
Par mois
Articles sur les champagnes (228)
Articles sur les autres bulles (276)
Les dégustations horizontales (2)
Les dégustations verticales (1)
© 2016 monsieurbulles.com, Guénaël Revel poc communications Annoncez sur MonsieurBulles.com