Les inévitables bulles de la Formule 1

9 juin 2016 par Monsieur Bulles
Mumm Cordon rouge La tradition des bulles sur le podium a 66 ans. C'est parce que le Grand Prix de Formule 1 eut lieu à Reims, le 2 juillet 1950, que le champagne s'y invita. La Champagne avait trouvé l'occasion de faire la promotion de son vin, synonyme de célébration, en montant sur un podium ! Et parce que Mumm a été pendant 15 années (2000 - 2015), l'étiquette officielle, voici le commentaire et l'histoire de son célèbre Cordon Rouge
"Décorez donc vos bouteilles de la Légion d'honneur !". Cette réflexion ne tomba pas dans l'oreille d'un sourd puisque GH. Mumm dépose la marque Cordon rouge en 1876 et décore ses bouteilles d'un ruban de soie, symbole de la légion d'honneur qu'il n'a pas!

Créée en 1827, la société P.A. Mumm Giesler et Co (association entre les frères Jacobus, Gottlieb et Philipp Mumm, fils de Peter Arnold von Mumm, et de Friedrich Giesler, avec le producteur champenois, G. Heuser), va rapidement s'installer parmi les meilleurs producteurs de champagne. 

La famille Mumm, issue de la noblesse prussienne depuis le XIIème siècle n'était pas étrangère au vin puisqu'elle en faisait déjà le commerce depuis 1761, sous le nom de Peter Arnold Mumm. 

Georges Hermann von Mumm, petit-fils de Peter Arnold, à la tête de la maison en 1852, imposera le G.H de ses initiales qui, aujourd'hui, précèdent le nom de la marque. 

C'est le père de Welby Jourdan, l'agent de la maison à Paris qui lança cette remarque à Georges Hermann von Mumm : "Décorez donc de la Légion d'honneur vos bouteilles, vous les vendrez bien mieux !". Le propriétaire n'a pas reçu la légion d'honneur, cependant, le ruban couleur de feu de l'ancien Ordre royal et militaire de Saint Louis, connu sous l'Ancien régime comme le Cordon Rouge, évoque surtout le Grand Cordon de la Légion d'honneur que portent seulement les présidents de la République française. De quoi flatter la République...

Il dépose l'idée le 16 novembre 1876 au tribunal de commerce de Reims, puis fait gainer le col de ses bouteilles d'un ruban rouge. Toutefois peu pratique d'un point de vue commercial, il le fait remplacer par l'étiquette que l'on connaît, tout en l'enregistrant de nouveau, le 22 mars 1883. 

Avec l'apparition des gammes de sucre, le cordon deviendra vert en 1907 pour différencier le Brut du Demi-sec, puis rouge et vert en 1924, pour différencier le Sec des deux précédentes catégories.  
 
Commentaire de la cuvée Cordon Rouge Brut: 

D'une vivacité exemplaire grâce à des accents d'agrumes marqués, tant au nez qu'en bouche, et d'une effervescence maîtrisée, elle se comporte pourtant avec évanescence. Plus aérienne que riche donc, ce sont ses bulles qui apportent de la fraîcheur à une trame aromatique subtilement biscuitée, voire mielleuse en finale. La constance de son comportement est son atout majeur, c'est une cuvée toujours équilibrée et franche, impeccable à l'apéritif sur votre terrasse ou le podium de vos succès !!
59,75 $ au Québec / 16/20 dans le Guide Revel
Recherche d'articles
Par mois
Articles sur les champagnes (224)
Articles sur les autres bulles (300)
Les dégustations horizontales (3)
Les dégustations verticales (1)
© 2020 monsieurbulles.com, Guénaël Revel poc communications Annoncez sur MonsieurBulles.com