Mousseux et champagnes en SAQ: mon Top 10 pour cette fin d'année

4 déc. 2015 par Monsieur Bulles
Bouchons non insérés Je ne suis pas très original en proposant ici plusieurs flacons effervescents, tandis que la plupart de mes collègues chroniqueurs suggèrent actuellement leurs bulles parce que la période l'exige. J'ai même pensé suggérer des vins tranquilles pour aller à contre-courant de la saison et de mon devoir chronique, mais non. Je reste fidèle à mon sacerdoce, c'est quand même le site de Monsieur Bulles ! Je parlerai bientôt, sur une autre passerelle, de vin tranquille. Un prosecco, un crémant, un "pet nat" Ligérien, un conca Catalan, un cava, deux Franciacorta, trois champagnes, voici une sélection présentée par tarif, dans un ordre croissant. Bien sûr, il y en a bien d'autres en SAQ; ceux-là sont mes coups de coeur du dernier trimestre. À votre santé, joyeux noël et bonne année !
19,95 $ - Santa Margherita Valdobbiadene Prosecco Superiore DOCG - Italie - Code SAQ  12509154

Le Prosecco de la série: léger, suave, délicatement parfumé (meringue, amandes, agrumes), les bulles caressent les papilles et forment la crème attendue en bouche. La fine amertume propre au glera, le cépage de l'appellation, enveloppe le volume qui se forme. La finale est courte, fraîche, efficace. Rien à redire pour le prix.


22,75 $ - Crémant de Limoux - J. Laurens - Clos des Demoiselles - Brut - France - code SAQ 10498973

Très expressif au nez, oscillant entre les notes de levures de boulanger jusqu'à une touche oxydative à l'aération, en passant par celle de croissant beurré, ce crémant charme indéniablement et se montre bien construit grâce à une texture tendre, à l'enveloppe citrique qui apporte l'adéquate fraîcheur. 
Séduisant dès l'apéritif, je le préconise tout de même à table sur un plat aussi bien construit comme des pétoncles grillés, couronnés d'une lamelle de foie gras.
Une réussite qui place ce vin parmi les meilleures bulles actuellement disponibles au Québec, et sans doute en France...

25,70 $ - Domaine La Taille aux Loups - Triple Zéro - France - code SAQ 12025301

Un pétillant naturel « surnaturel » ! À la fois rafraîchissant grâce à une pureté de fruits blancs (raisins, citron, pamplemousse) et une effervescence soyeuse, plus frizzante que spumante, très sec dans son comportement, ce vin blanc effervescent se distingue par son endurance et sa minéralité en bouche. Une belle expérience parmi les nombreux « Pet Nat » en vogue actuellement, pas toujours réussis. Sauf chez Jacky Blot.

35 $ - Franciacorta - Barone Pizzini - Sàten - Italie - code SAQ 12712494

Longtemps en importation privée, enfin sur les tablettes du monopole, cette maison au vignoble biodynamique a toujours offert des cuvées remarquables. Celle-ci le démontre encore: nez expressif axé sur des arômes d'agrumes confits (pamplemousse et bergamotte), l'aération laisse passer très subtilement quelques notes d'acacia. L'attaque en bouche est vive, encore jeune, comme les parfums des salade de fruits jaunes perçus, prédisposant ce vin à une garde avantageuse. Parfaitement construite, l'effervescence présente des bulles serrées dans un volume qu'il l'est tout autant, procurant une très agréable sensation de plénitude. 
Le dosage est également réussi, le vin reste sec jusqu'en finale; on est en présence d'un excellent effervescent établi pour un apéritif gourmand ou une entrée chaude de homard, par exemple.

40,75 $ - Franciacorta - Ca del'Bosco - Cuvée Prestige - Brut - Italie - code SAQ 11008024

Classique de l'appellation et à la source de sa création avec la maison Bellavista, Ca del'Bosco doit tenir son rang année après année. Savoureux, brioché, tendre, juste assez tendu pour rappeler qu'un effervescent se doit d'être frais dans le fruité et le comportement, c'est le vin qu'on tient régulièrement dans sa cave au cas où la visite impromptue débarque. Elle ne sera jamais déçue. 

49 $ - Conca del Riu Anoïa - Raventos i Blanc - De Nit 2012 - Brut Rosé - Espagne (Magnum) - code SAQ 12661851

Courez, car à 49 $ en magnum (1,5L), c'est l'aubaine de ce mois ! Comme sur le millésime 2009, la robe est très pâle et le premier nez lui ressemble, il est très délicat, plus floral que fruité. C'est en bouche que le fruité rouge se dévoile avec un soupçon d'amertume qui donne du corps à une texture effervescente tout de même aérienne. C'est un "Conca" subtil et élégant qui pourra accompagner un plat de crustacée ou un soufflé de brochet, par exemple. 
Et aux lecteurs qui diront que je mentionne souvent cette maison, je n'y peux rien: quand la qualité est récurrente, les commentaires peuvent l'être également.

55 $ - Champagne Duval-Leroy - Brut Rosé - France - Code SAQ 12666117 


Expressif au premier nez, on y décèle des notes très nettes de zestes d'oranges, puis de grain de café. Ce champagne se montre également démonstratif en bouche, dès l'attaque, avec un fruité rouge très mûr qui précède un caractère subtilement amer autour d'un fin rancio d'évolution. C'est un rosé qui a de la mâche, qui a du goût, ce n'est pas un blanc coloré, mais bien un vin à la vinosité marquée qui garde toutefois l'élégance d'un champagne. Une très agréable surprise qui peut facilement accompagner une volaille à table.

73,75 $ - Champagne Fleury - Extra-Brut 2002 - France - code SAQ 11856138 

Nez délicat, toutefois net, de riz au lait, de chocolat blanc et de nougat dont on retrouve davantage les notes de miel en bouche que celles de la cuisson. La texture est dense, serrée, l'effervescence est suave, conduite par des perles très nouées. Quelques accents d'hydromel se laissent saisir en finale de dégustation, ainsi qu'une légère touche oxydative qui signe le départ d'évolution de ce vin particulièrement charmeur. Une cuvée qui séduit de l'attaque à la finale qu'on pourra apprécier à table, par exemple, sur un feuilleté de crustacés. 
C'est une magnifique cuvée, digne de celles de prestige de nombreuses maisons, toutefois plus accessible pour le porte-feuille.
 
104 $ - Champagne L. Roederer - Blanc de Blancs 2009 - Brut - code SAQ 12636639

Surtout, surtout, dégustez ce vin environ 5 minutes après l'avoir versé dans le verre (pas une flûte!). Il va s'exprimer tout seul: craie, fenouil, silex, mie de pain, pain au lait et finalement pain, très délicatement grillé (davantage croûte de baguette). On est proche d'un Chablis Grand Cru non boisé de quelques années. La chair est grasse en bouche, les contours s'accrochent sans agresser, la densité est immense, la finale déjà longue. C'est une vinosité saline entremêlée au soleil champenois. 
Simplement immense! Pour un apéritif luxueux ou à proposer sur un plat de ris de veau. Et pour le coup, cette cuvée vaut son prix!
Recherche d'articles
Par mois
Articles sur les champagnes (218)
Articles sur les autres bulles (294)
Les dégustations horizontales (3)
Les dégustations verticales (1)
© 2019 monsieurbulles.com, Guénaël Revel poc communications Annoncez sur MonsieurBulles.com